Les communistes s'engagent pour une liste Front de gauche

Publié le par cyril

Voici le texte de la conférence de presse que les communistes Clermontois ont donné aujourd'hui :

 

 

Unitaires, Rassembleurs, Responsables



Depuis 2008 la crise n’en finit pas de produire des ravages économiques et sociaux partout en Europe. La récession touche aujourd’hui tous les pays de la zone euro avec de graves conséquences pour nos concitoyens : explosion du chômage, délocalisations, recul du pouvoir d’achat, recul des pouvoirs publics. La poussée des extrémismes, les replis identitaires, les idées de rejet et de haine sont de plus en plus palpables au quotidien. C’est ainsi que le vivre ensemble se dégrade pour faire place au repli sur soi et à un individualisme forcené.

Les politiques d’austérité voulues par les banques et les marchés financiers conduisent au désastre partout en Europe. On aurait pourtant pu espérer que la majorité des français ayant voté pour le changement, il y a un an, obtienne satisfaction avec la mise en œuvre d’autres politiques que celles menées depuis dix ans par la droite. Mais les politiques de rigueur se sont poursuivies, le gouvernement actuel ayant gardé les « logiciels » du MEDEF pour la politique économique et sociale du pays.

 

 

medef

 

Les collectivités territoriales ont été gravement attaquées depuis 10 ans, avec des moyens en constante diminution. Pourtant ce sont bien elles, les communes en particulier, qui sont souvent les derniers remparts contre la crise avec leurs politiques sociales au plus près des difficultés des habitants. Elles sont aussi des actrices essentielles pour permettre une relance de l’activité économique en étant à l’origine de 70% de l’investissement public. 

Dans un tel contexte de récession, de chômage de masse, de difficultés pour trouver un logement, de précarité, la municipalité de Clermont-Ferrand peut être un élément essentiel pour maintenir et développer la cohésion sociale, pour faire vivre la solidarité entre les habitants. Elle peut être un lieu d’exercice de la démocratie, de confiance retrouvée dans la capacité de nos concitoyen-ne-s à réfléchir sur leur ville, à apporter des solutions pour faire vivre la solidarité au quotidien. Solidarité intergénérationnel, solidarité entre les quartiers, solidarité entre toutes et tous les habitants pour affronter la crise et pour faire de la ville un espace agréable à vivre.

Les élections municipales de l'an prochain vont être un moment de confrontation démocratique et d'expression citoyenne pour mettre en débat la meilleure manière de faire de notre ville un rempart contre la crise et contre l'austérité, pour porter des projets répondants aux besoins et aux aspirations des habitants, pour faire vivre la justice sociale au quotidien.

Transports, logement, école, crèche, culture, sécurité, sport, les actions de la ville agissent au quotidien sur la qualité de vie de nos concitoyens.

C’est pour cela que nous voulons travailler un projet pour notre ville avec les Clermontoises et les Clermontois, un projet à partir de ce que les gens vivent et avec eux.

 

Nous voulons susciter un intense bouillonnement d’idées entre les clermontoises et les clermontois, entre le mouvement associatif, les comités de quartiers ou encore les organisations syndicales pour que s’écrive un véritable projet de ville pour Clermont-Ferrand répondant aux attentes de la population. Ce projet ambitieux doit être co-élaboré pour projeter notre territoire dans le futur et pour faire de Clermont-Ferrand une ville ouverte, solidaire, généreuse, une ville démocratique, une ville où le vivre-ensemble est décliné partout et pour tous.



C’est pourquoi, nous lançons, aujourd’hui, un appel à toutes les forces de la gauche sociale, écologique et politique pour participer à la construction d’un projet mettant à l’ordre du jour « l’Humain d’abord », avec les Clermontoises et les Clermontois.

 

logo fdg etoile rvb

 

Pour porter ce projet, les communistes Clermontois veulent construire une liste de large rassemblement portée par le Front de gauche. Le succès du meeting européen du 11 avril dernier tenu à Polydôme a, de nouveau, démontré que le Front de gauche est une véritable dynamique unitaire, un rassemblement porteur d’avenir répondant à des attentes de plus en plus évidentes chez nos concitoyens. Oui le Front de gauche porte des propositions crédibles pour mener, dans les institutions, des politiques responsables pour sortir de la crise, à tous les niveaux. 

D’ores et déjà notre 1er objectif est clair. Il est de battre la droite et l’extrême-droite. Rien ne serait pire pour les Clermontoises et les Clermontois, pour notre ville que l’arrivée aux responsabilités de la ville d’une droite extrême et revancharde chassant sur les terres de l’extrême-droite.

 

 

Nous ne voulons pas déserter le terrain de la responsabilité. Ce projet que nous voulons construire avec les habitant-e-s, nous voulons aussi, si les conditions le permettent, travailler à sa mise en œuvre au sein de la municipalité. C’est pourquoi nous voulons construire une majorité de gauche pour conduire dans notre ville une politique basée sur un développement harmonieux du territoire avec des valeurs de solidarités et d’égalité. Nous voulons créer des espaces de résistance et d’innovation sociale et démocratique pour que nos concitoyens retrouvent goût dans la chose publique. Nous voulons un rassemblement offensif qui mène la bataille pour plus de justice fiscale en portant la nécessité d’une réforme fiscale donnant aux collectivités les moyens d’agir efficacement contre la crise.

 

conf-de-presse-24.04.13.jpg


La question de la tête de liste se pose inévitablement dès maintenant. Même si nous pensons que c’est le projet qui doit être le cœur des réflexions et des discussions, nous ne voulons pas nous défiler face à cette question. Selon nous, cette tête de liste doit incarner et porter, tout à la fois, les démarches de rassemblement, de co-élaboration du projet et la démarche unitaire du Front de gauche. Selon nous, cette tête de liste doit être l’animatrice d’un collectif permettant le rassemblement le plus large.

Nous pensons que Cyril Cineux, responsable du PCF et président du groupe communiste à la Mairie de Clermont-Ferrand, candidat du Front de gauche aux élections législatives sur la presque totalité de la ville, a fait la preuve de sa capacité à rassembler, de sa volonté, dès le 1er jour, de construire le Front de gauche dans ce département et dans cette ville. Il sera, selon nous, celui qui portera avec le plus de motivation, de dynamisme et le plus d’efficacité cette démarche de co-élaboration du projet avec les Clermontoises et les Clermontois, un Pacte Citoyen à l’image de celui que nous avons construit pour les élections régionales.

C’est pourquoi nous faisons la proposition à nos partenaires du Front de gauche mais aussi à toutes celles et ceux intéressés par cette volonté de faire vivre « l’Humain d’abord » à Clermont que Cyril Cineux puisse conduire une liste de large rassemblement du Front de gauche.

Unitaires, rassembleurs, responsables, les communistes sont très profondément attachés au Front de gauche, à sa dynamique de rassemblement, à sa richesse idéologique et politique mettant au centre l’Humain d’abord. C’est bien ce fil conducteur que suivent et continueront à suivre les communistes à Clermont-Ferrand.

 

 

 

logo pcf fdg hauteur1 rvb

Publié dans Clermont-Ferrand

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
je pense qu'il serait bon pour leur image de trouver des jeunes ça participerait à sortir du cliché du PC "vieux parti ringard"
Répondre
S
Elle n'est pas très unitaire, cette démarche : si on veut construire le Front de Gauche, on le fait avec toutes ses composantes... pas en s'imposant comme "tête de liste" avant même d'en avoir<br /> discuté avec les autres... et à Clermont, le Front de Gauche ne se limite pas au PCF...
Répondre
C
<br /> <br /> Je crois qu'il y a un problème de vocabulaire. Faire une proposition, ce n'est pas "imposer", c'est au contraire ouvrir le débat. Oui, nous voulons poursuivre la construction du Front de gauche,<br /> avec toutes ses composantes. A aucun moment, notre texte ne dit l'inverse.<br /> <br /> <br /> <br />
T
Il serait alors très intéressant et instructif d'en discuter !
Répondre
C
<br /> <br /> Discutons en. Mais ce n'est pas facile quand les messages sont anonymes.<br /> <br /> <br /> <br />
T
"Unitaires, rassembleurs, responsables, les communistes sont très profondément attachés au Front de gauche, à sa dynamique de rassemblement, à sa richesse idéologique et politique mettant au centre<br /> l’Humain d’abord." ... s'il pouvait en être de même à THIERS !!!
Répondre
C
<br /> <br /> Je crois que les communistes de Thiers sont aussi attachés au Front de gauche que les communistes clermontois. Il ne faut pas comparer les situations locales, chaque stratégie doit s'adapter au<br /> contexte politique local.<br /> <br /> <br /> <br />