Et si on osait la gratuité des transports en commun ?

Publié le par cyril

Les communistes Clermontois ouvrent le débat sur la gratuité des transports en commun.

 

Une mesure anti-austérité qui changerait la vie des Clermontoises et des Clermontois.

 

Participez à cette campagne, donnez votre point de vue, apportez vos contributions, vos témoignages, posez vos questions à cette adresse :

 

ouialagratuitedestransports@gmail.com

 

ou poursuivre le débat sur ce blog.

 

Le transport gratuit,

c'est possible !

Et si on osait la gratuité des transports en commun ?
Et si on osait la gratuité des transports en commun ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonjour, oui à la gratuité des transports en commun avec création de parkings relais ainsi beaucoup moins de pollution. Ainsi fin à la ségrégation par l'argent, pauvres ou riches le même mode de transport et donc suppression de ces dons aux indigents , fin des bonnes oeuvres.
Répondre
U
Partageux vient de consacrer trois billet à la gratuité. Un léger désaccord entre nous. Pour moi c'est Liberté Gratuité Fraternité ! Vu que la gratuité donne l'égalité... ;o)<br /> <br /> http://partageux.blogspot.fr/2013/11/sur-la-neige-jecris-ton-nom-gratuite.html<br /> http://partageux.blogspot.fr/2013/11/dans-la-merde-jecris-ton-nom-gratuite.html<br /> http://partageux.blogspot.fr/2013/11/lebrac-cest-pas-bien-tu-fais-honte-aux_15.html
Répondre
J
Entièrement d'accord sur votre argumentaire &quot;Pourquoi les transports gratuits&quot;.<br /> Et il faut rajouter au moins un autres intérêt essentiel :<br /> cesser de créer du ressentiment entre les citoyens par des tarifs &quot;sociaux&quot; ou une gratuité limitée aux plus pauvres (voir le lien ci-dessous)<br /> http://www.pg87.fr/2013/11/09/la-gratuite-pas-la-charite/#more-5171<br /> Bonne chance à &quot;La&quot; Gauche à Clermont, la vraie !
Répondre
T
Bonjour, je viens de lire vos commentaires sur votre blog.<br /> Bravo ! je me reconnais dans vos propos d'homme de gauche, c'est-à-dire, une gauche qui tend<br /> la main et bannit le coup de poing. La violence des mots ressemble trop aux extrêmes et n'anoblit pas <br /> la politique. A vrai dire, je suis plutôt pour les idées de Camus que celles de Sartre. Je pense que vous <br /> aurez compris où je me situe ! Une gauche CONSTRUCTIVE mais pas une gauche DESTRUCTRICE !!!!<br /> Continuez !!!!!
Répondre